12ème Dimanche

Notre vie appartient à Dieu

 

Jérémie 20, 10-13
Psaume 68
Romains 5, 12-15
Matthieu 10, 26-33

Le trimestre scolaire est bientôt achevé. Le printemps est à son terme. La nature est en fête. Pleins de vitalité, les enfants sont cependant marqués par la fatigue.
La liturgie, à travers les textes bibliques de ce 12ème dimanche, convainc de ne pas avoir peur. Ni dans la menace comme se trouve le prophète Jérémie (1ère lecture) ni dans l'humiliation de l'échec (psaume 68). Elle convainc au contraire, d'avoir de l'audace en se prononçant pour Jésus pour qui notre vie, sauvée par lui du désastre du péché, revêt une grande valeur (2ème lecture et évangile.)



notre vie appartient à Dieu
Elle a de la valeur à ses yeux. Jésus dit dans l'évangile : " Ne craignez pas les hommes." On vise l'affirmation de la raison profonde qui permet de ne pas avoir peur ni des menaces ni des humiliations : c'est parce que notre vie appartient à Dieu, qu'elle a de la valeur à ses yeux, que la peur nous quitte. Jésus, menacé, puis humilié sur la croix, s'en remet à son Père à qui il est uni et qu'il sait plein d'amour.
La phrase affichée : " Soyez sans crainte, vous valez bien plus que tous les moineaux du monde " (Mt10).


chanter le Seigneur, louer Dieu par un cantique
Chanter et louer Dieu, comme le font Jérémie (1ère lecture) et le psalmiste (ps.68).
La place du chant dans la liturgie est privilégiée. Expression communautaire de la prière qui rassemble et qui unit.
Le chant est spontanément associé à la joie. On chante quand on est heureux. Mais l'animateur n'ignorant pas que les enfants, devant lui, ne sont pas tous forcément portés à la joie, certains vivant des difficultés scolaires, familiales ou de santé, montrera, par des exemples, que le chant peut exprimer la plainte, la souffrance, la supplication.


l'évangile selon saint Matthieu, chap. 10, 26-33.
Rien de ce qui arrive aux apôtres n'est indifférent à Dieu. C'est pourquoi ils n'ont pas à craindre les hommes en cas de persécution. " Même vos cheveux sont tous comptés. "

 

ensemble, on apprend un chant liturgique
Quelques gestes simples des mains, du corps, de la tête sont proposés à tous pour mieux vivre ce chant. A prévoir bien sûr en fonction des paroles du chant choisi. À l'aide d'un enregistrement cet apprentissage est plus aisé. On peut faire appel à un animateur de chants de la paroisse pour cette occasion. S'il reste du temps, le groupe essaie de se rappeler tous les moments de la messe où l'on chante. Quels sont les chants de joie ? Et les chants tristes ? Quels chants vous plaisent particulièrement ?


. Chant : " Ne craignez pas " G139, et rite d'ouverture.
. Introduction à la lecture de l'évangile et lecture par un enfant de la phrase affichée : " Soyez sans crainte, vous valez bien plus que tous les moineaux du monde. "
. Lecture de l'évangile Mt 10, 26-33, suivie d'un bref commentaire sur le sujet retenu : notre vie appartient à Dieu, elle a de la valeur à ses yeux.
. Action. Chant appris et gestué. Puis échange sur les chants habituels de la messe, leur place, leur différence (joie, tristesse etc.) ceux que les enfants aiment bien.



. La phrase à afficher : " Soyez sans crainte, vous valez bien plus que tous les moineaux du monde. "



de sa marche à vers le désert, le peue d'Isrl, à bout de courage, récrimina contre Dieu et contre Moïse: "Pourquoi nous avoir fait monter d'Égypte ? Etait-ce pour nous faire mourir dans le d

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu


En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : " Ne craignez pas les hommes ; rien n'est voilé qui ne sera dévoilé, rien n'est caché qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière, ce que vous entendez au creux de l'oreille, proclamez-le sur les toits. Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, sans pouvoir tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l'âme aussi bien que le corps. Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu'une multitude de moineaux. Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. "


"Copyright AELF - Tous droits réservés"p

 

 



















 

Chaque dimanche et jour de fête :

La liturgie de la parole de l'Église Catholique présentée, vivante et active.
Un texte choisi parmi les lectures de la messe, et une idée à mettre en œuvre.
Pour célébrer en paroisse, en groupe, en famille.

Pour réfléchir et prier quand on est seul.