L'Assomption de la Vierge Marie

(15 août)

Bienheureuse Vierge Marie

 

Apocalypse 11, 19… 12, 10
Psaume 44
1 Corinthiens 15, 20-27
Luc 1, 39-56
La veille au soir :
Luc 11, 27-28

Dans le bain des vacances, au milieu de l'été, les chrétiens célèbrent une fête de Marie, mère de Jésus. L'Assomption de la Vierge Marie, fête du 15 Août, populaire et familiale, qui tombe en semaine et plus rarement le dimanche.



sainte Marie.
Le sens de la fête de l'Assomption : Marie partage la gloire de son fils. Elle est montée au ciel en son corps et son âme (" Ascension " pour Jésus, " Assomption " pour Marie). Le peuple chrétien, y croit depuis longtemps. Mais cette affirmation solennelle de la foi par L'Eglise (dogme de l'Assomption) est très récente (1950). Jésus aime sa mère et la donne comme modèle de foi en la parole de Dieu. Elle y a cru (cf. l'Annonciation) et elle l'a gardée vivante. Les chrétiens aiment Marie comme une mère. Ils la fêtent plusieurs fois dans l'année. Elle est présente à leur prière. Jésus est Dieu, Marie est créature. Elle est la 1ère des saintes et des saints. Non pas déesse, mais femme unie à la divinité de son fils. Elle est associée à sa gloire plus que toute autre créature. Les chrétiens sont tous appelés à cette union.


la place de Marie.
La place faite à Marie dans la messe donne un juste repère pour la dévotion mariale des Chrétiens. Elle est présente à toute prière de l'Église comme au temps de la première Pentecôte avec les disciples réunis. Dans tous les lieux de culte, et pas seulement dans ceux qui portent son nom, une statue ou autre représentation, voire une chapelle qui lui est consacrée, symbolise la présence active de celle qui prie avec les chrétiens.
Cependant, la liturgie ordinaire de la messe ne mentionne Marie que deux fois : dans le Credo, en parlant de Jésus, né de la Vierge Marie, et dans chaque prière eucharistique en compagnie des apôtres, des saints et des martyrs, auprès desquels les fidèles espèrent partager la vie éternelle.


l'évangile selon saint Luc, chap. 11, 27-28.
Pour cette année, le choix de prendre l'évangile de la veille (messe du 14 août au soir) est guidé par l'intérêt, pour les enfants, de la parole de Jésus, béatitude rapportée par saint Luc : " Heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent ". Phrase affichée. Autour du texte très court de l'évangile un échange a lieu avec les enfants.

 


Elle vise à concrétiser la béatitude : " Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent. " Soit oralement, soit sur papier, l'animateur distribue des paroles de Dieu. Les enfants qui prennent telle parole (par oral, ils lèvent la main) sont invités à la " garder " vivante, particulièrement cette semaine (=l'apprendre par coeur + la mettre en pratique).
En se reportant au 3ème dimanche de l'année une sélection de paroles y est proposée dans la même perspective. Paroles de Jésus à choisir, les mieux adaptées aux enfants. En y ajoutant des phrases du Magnificat (évangile du jour de l'Assomption), et d'autres encore. Ce qui donne par exemple :
" Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu " Mt 5, 8.
" Soyez rusés comme des serpents, et candides comme des colombes " Mt 10,16.
" Soyez parfait comme votre père céleste est parfait " Mt 5, 48.
" Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique " Luc 8, 21.
" Tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni " Luc 1.
" Heureuse celle qui a cru " Luc 1.
" Le Puissant fit pour moi des merveilles. Saint est son nom " Luc 1.
" Le Puissant comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides" Luc 1.

Remarques : Chaque phrase peut être en plusieurs exemplaires
La série des phrases affichées de chaque dimanche et fête peut convenir.



. Accueil
. Présentation dialoguée de la fête de l'Assomption.
. Lecture : évangile de Luc 11, 27-28.
. Action : Paroles de Dieu distribuées.
. Chants : en plus d'un chant à Marie - le choix est large - on propose " Que soit béni le nom de Dieu " A 245, qui reprend la phrase de Marie dans le Magnificat : " Saint est son nom. "




. La phrase à afficher : " Heureux, ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent. "
. Prévoir une série de phrases de la Parole de Dieu à distribuer (en plusieurs exemplaires chacune) cf. ci-dessus, l'action.




de sa marche à vers le désert, le pee d'Isrl, à bout de courage, récrimina contre Dieu et contre Mo

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc


En ce temps-là, comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : " Heureuse la mère qui t'a porté en elle, et dont les seins t'ont nourri !" Alors Jésus lui déclara : " Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !"

"Copyright AELF - Tous droits réservés"p


 



















 

Chaque dimanche et jour de fête :

La liturgie de la parole de l'Église Catholique présentée, vivante et active.
Un texte choisi parmi les lectures de la messe, et une idée à mettre en œuvre.
Pour célébrer en paroisse, en groupe, en famille.

Pour réfléchir et prier quand on est seul.