Baptême du Seigneur

Tout l'amour de Dieu

 

Isaïe 42, 1…7
Psaume 28
Actes 10, 34-38
Matthieu 3, 13-17

Le mystère du Christ se déploie chaque dimanche grâce au cycle de l'année liturgique (du 1° dimanche de l'Avent à celui du Christ Roi). De plus, les lectures dominicales se répartissent sur trois ans, ce qui offre une grande variété de textes de la Parole de Dieu. Par les effets du calendrier, le baptême du Seigneur est célébré certaines années en semaine, n'ayant pas toute l'importance d'une fête chômée. Lorsqu'elle tombe un dimanche, cette fête prend un relief particulier pour les chrétiens qui se rassemblent.


le baptême du Seigneur
Jean- Baptiste voudrait empêcher Jésus de recevoir le baptême de conversion, car il sait que le fils du Très Haut n'en a pas besoin. Cependant Jésus passe par ce rite de purification pour que la volonté du Père se réalise et que sa voix se fasse entendre : "Celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie." (phrase affichée)
La venue de l'Esprit de Dieu sur Jésus annonce le nouveau baptême dans l'Esprit Saint que les chrétiens reçoivent dans le 1er des sacrements.


l'eau et son usage dans la liturgie
L'eau du bénitier avec laquelle on se signe en entrant dans une église, pour se rappeler le geste du baptême. L'eau de l'aspersion qui évoque le baptême, dans les rites de bénédiction (funérailles) et dans la messe solennelle. L'eau de l'offertoire : la goutte d'eau versée dans le vin est signe de notre humanité mêlée, unie, à la divinité du Christ (cf. année A, 5° dimanche de carême). L'eau du "Lavabo", premier mot latin de l'ancienne prière du prêtre qui se lave les mains symboliquement ; celui-ci dit actuellement : "Lave-moi de mes fautes, Seigneur, purifie-moi de mon péché." Dans un dialogue avec les enfants qui ont remarqué plusieurs de ces gestes avec l'eau, l'animateur précise leur signification.

l'évangile selon saint Matthieu, chap. 3, 13-17.
Jésus est baptisé par Jean. L'Esprit de Dieu descend sur lui.


Une cuve avec de l'eau bénite, ou à bénir, a été placée à proximité, de telle sorte qu'une procession puisse s'organiser où chacun vient plonger sa main dans l'eau et fait un grand signe de croix sur soi.
Le déplacement est prévu afin que le groupe voie bien chacun faire ce beau geste baptismal, seul ou par deux, à la suite de l'animateur qui l'a expliqué. On peut chanter pendant la procession ou mieux, passer un chant enregistré ; les enfants sont ainsi tout investis dans le geste à faire, sans se soucier des paroles du chant.


. Accueil présentant le thème de la liturgie : le baptême du Seigneur et notre baptême.
. Introduction sur l'usage de l'eau dans la liturgie.
. Action : procession et signe de la croix avec l'eau.
. Lecture. Évangile de Matthieu 3, 13-17.
. Chant. " Par le baptême de renaissance" L 296.



. La phrase à afficher : " Celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie." + une cuve d'eau.


urs de sa marche à vers le désert, le peue d'Israël, à bout de courage, récrimina contre Dieu et contre Moïse: "Pourquoi nous avoir fait monter d'Égypte ? Etait-ce pour nous faire mourir danÉvangile de Jésus Christ selon saint Matthieu




Alors paraît Jésus. Il était venu de Galilée jusqu'au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui. Jean voulait l'en empêcher et disait : "C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens à moi !" Mais Jésus lui répondit : " Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice. " Alors Jean le laisse faire.
Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l'eau et voici que les cieux s'ouvrirent : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en je trouve ma joie. "


"Copyright AELF - Tous droits réservés"p


 



















 

Chaque dimanche et jour de fête :

La liturgie de la parole de l'Église Catholique présentée, vivante et active.
Un texte choisi parmi les lectures de la messe, et une idée à mettre en œuvre.
Pour célébrer en paroisse, en groupe, en famille.

Pour réfléchir et prier quand on est seul.