11ème Dimanche

Grandir

 

Ézékiel 17, 22-24
Psaume 91
2 Corinthiens 5, 6-10
Marc 4, 26-34

À une période de l'année où la croissance des plantes est remarquable pour peu que l'on observe la nature, les champs et les arbres, les textes de la liturgie parlent de jeunes rameaux, de cèdres magnifiques, de palmiers, de sève et de verdeur, de semence qui germe et grandit, de plantes qui se développent et abritent les oiseaux du ciel.
D'une manière symbolique, le décor met en lumière ce miracle de la nature renouvelé chaque année, en présentant des graines et la plante épanouie qui en est issue. Des documents photos permettent un choix large. Ou bien pour aller au plus simple et inhabituel, ce qui frappe l'attention, une superbe salade toute fraîche avec un sachet de graines correspondantes.
La phrase affichée : " Les œuvres de Dieu nous comblent de joie, " antienne du psaume (91).



grandir.
Le Dieu créateur donne la croissance à tous les êtres vivants. C'est lui l'auteur de la vie. Il fait grandir les enfants et donne à chacun de se développer à tout âge.
Le royaume de Dieu grandit au milieu des hommes, mystérieusement, par l'esprit d'amour qui habite en leurs coeurs.
Avec les enfants, en cette fin d'année scolaire, il est possible de partager ce qui a grandi en eux depuis un an; soit qu'ils sont capables de le remarquer, soit que des adultes, parents, éducateurs, maîtres d'école, le leur aient dit.


la gloire de Dieu.
Le thème de ce dimanche invite à la louange dans l'esprit du psaume (91) : " Il est bon Seigneur de chanter pour toi. "
Le refrain du " Gloire à Dieu " convient à cette liturgie, en choisissant un refrain chanté, ce qui est plus facile pour les enfants.


l'évangile selon saint Marc chap. 4, 26-34.
Deux paraboles du règne de Dieu : la plante qui pousse du grain à la moisson, et la graine de moutarde.

 


Un grand arbre, avec des branches, est stylisé sur un panneau. Reprenant l'idée que le règne de Dieu grandit (évangile) au milieu des hommes, de telle sorte que, à l'image du cèdre magnifique (Ezéchiel, 1ère lecture) où toutes sortes d'oiseaux viennent nicher, beaucoup peuvent s'y abriter. Chaque enfant choisit et marque le nom de quelqu'un, ou d'un groupe, ou d'un pays, qui lui semble loin de Dieu - parce qu'il fait le mal, parce qu'il est divisé, en guerre. Il l'inscrit dans une forme d'oiseau prédécoupée ou à découper qui a été préparée pour cela (en variant les espèces).
Tous ces oiseaux sont placés ensuite sur les branches du grand arbre. L'animateur lit alors le livre d'Ezéchiel 17, 22-24 (1ère lecture).


. Accueil et présentation du décor (une plante et des graines de son espèce).
. Chant du " Gloire à Dieu. "
. Partage sur l'expérience de grandir.
. Lecture : évangile de Marc 4, 26-34.
. Action : le grand arbre du règne de Dieu.
. Lecture : livre d'Ézéchiel 17, 22-24.
. Chant " Que tes œuvres sont belles..." A 219.






.
Dessiner un grand arbre stylisé, avec ses branches, sur panneau.
. Reproduire des formes d'oiseaux divers prédécoupées ou à découper, une par enfant.
. La phrase à afficher : " Les œuvres de Dieu nous comblent de joie. "
. Les textes des chants.




de sa marche à vers le désert, le pee dsrl, à bot deouge, récrimina contre Dieu et contre Mo

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc



En ce temps-là, parlant à la foule Jésus disait : " Il en est du règne de Dieu comme d'un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu'il dorme ou qu'il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D'elle-même, la terre produit d'abord l'herbe, puis l'épi, enfin du blé plein l'épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé." Il disait encore : " A quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l'a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. "
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l'entendre. Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

 

"Copyright AELF - Tous droits réservés"

 

Parole en plus

 

Le règne de Dieu dont parle l'évangile n'est pas évident, il ne saute pas aux yeux des passants sur terre.
" Nous cheminons dans la foi, nous cheminons sans voir, " écrit saint Paul dans son impatience de percer le mystère de voir Dieu, impatience qui le conduit à souhaiter quitter son corps pour enfin voir clair sans le voile de la foi.
Jésus a bien conscience de cette difficulté de la foi - comprendre sans voir - et utilise de nombreuses comparaisons, familière dans la culture hébraïque, pour parler de son Père des cieux, de son règne parmi les hommes sur terre..
Les textes de ce dimanche foisonnent ainsi d'images prises dans la nature. La solidité de l'arbre, du magnifique cèdre du Liban qui démarre pourtant d'un petit rameau fragile qui laisse à penser que de la fragilité de l'homme peut naître aussi, par le règne de Dieu, une force et une grandeur au service de tous. La beauté et la poésie s'y mêlent. La petite graine de moutarde a donné une plante majestueuse : " elle étend de longues branches si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre."
Avec la semence par ailleurs qui se multiplie au centuple et donne ces champs promis à une belle récolte. La profusion de vie et la joie qu'elle procure sont des signes du royaume de Dieu.
L'évangile donne et redonne donc le goût de la nature ; il invite à observer, à découvrir, à chercher des images, à y trouver de nouvelles paraboles du royaume de Dieu déjà là et à venir. Alors que si souvent nous prions, nous demandons " Que ton règne vienne " même si nous cheminons un peu en aveugle, il nous reste l'effort à faire par l'observation et la contemplation, de comprendre ce règne de Dieu, d'y contribuer, de l'installer un peu plus chez nous.

Gémo




p

 

 



















 

Chaque dimanche et jour de fête :

La liturgie de la parole de l'Église Catholique présentée, vivante et active.
Un texte choisi parmi les lectures de la messe, et une idée à mettre en œuvre.
Pour célébrer en paroisse, en groupe, en famille.

Pour réfléchir et prier quand on est seul.