Ascension du Seigneur

Allez, proclamez la Bonne Nouvelle !

 

Actes 1, 1-11
Psaume 46
Éphésiens 4, 1-16
Marc 16, 15-20

Le départ de Jésus, enlevé au ciel, est le signal de l'envoi des "onze" pour proclamer la Bonne Nouvelle à toute la création, dans le monde entier (Marc 16). 40 jours, durée symbolique de maturation pour engager la mission, séparent Pâques de l'Ascension.
Les apôtres ont reçu de leur maître et Seigneur les instructions nécessaires. Et, si l'on peut dire, l'Esprit Saint va prendre le relais. Baptisés dans l'Esprit Saint ils vont bientôt en recevoir la force promise. La phrase affichée : " Allez, proclamez la Bonne Nouvelle ".




l'Ascension, le départ de Jésus.
Comme pour tous les départs, des sentiments divers se mêlent. Joie de voir que Jésus retourne auprès de son Père pour s'asseoir à sa droite, là où il est attendu dans la gloire du ciel. Tristesse de se retrouver seuls, de ne plus voir le Seigneur en direct. Angoisse et fierté devant la mission confiée, immense et dangereuse.
Ces sentiments peuvent être décrits avec les enfants, à partir de leur propre expérience de la séparation de quelqu'un qu'ils aiment. Joie du baiser reçu au départ à l'école ou en vacances. Tristesse d'un départ cruel, la mort d'une personne proche...




le retour de Jésus, annoncé, attendu, proclamé.
L'annonce des deux hommes, en vêtements blancs, aux apôtres qui fixent encore le ciel - " Pourquoi restez-vous là à regarder en l'air ? Jésus qui a été enlevé du milieu de vous reviendra..." - est proclamée à la messe. Affirmation de foi du " Je crois en Dieu " : Il reviendra dans la gloire. Et plus encore dans l'anamnèse (aussitôt après la consécration) selon les trois formules : Nous attendons ta venue dans la gloire - Nous attendons que tu viennes - Viens, Seigneur Jésus !
Les enfants sont invités à repérer dans l'Eucharistie cette acclamation chantée.




le livre des Actes des Apôtres chap. 1, 1-11.
Récit de l'Ascension : Jésus s'élève et disparaît aux yeux des apôtres dans une nuée.

 

 


Le texte des Actes des Apôtres, de saint Luc, à partir de " au cours d'un repas qu'il prenait avec eux ", est monté rapidement en jeu scénique.
Les rôles sont ainsi répartis :
- un adulte : le récitant.
- un enfant : Jésus.
- deux enfants : les deux hommes en vêtements blancs.
- le reste du groupe : les apôtres, sans souci du nombre.
Les répliques, découpées dans le texte, sont réparties selon les rôles et répétées ; celle des apôtres, très courte, est apprise par coeur.
Au début du récit (" au cours d'un repas...") les apôtres et Jésus sont assis en cercle autour d'une table. Quand Jésus s'éloigne et disparaît tous se lèvent et regardent en l'air pendant l'intervention des deux hommes en blancs.


. Accueil et présentation dialoguée de la fête de l'Ascension.
. Lecture : Actes des Apôtres 1, 1-11. Commentaire et réaction sur les sentiments liés à un départ.
. Action : jeu scénique selon le récit des Actes des apôtres.
. Final : insistance sur l'annonce, à la messe, du retour de Jésus (cf. point d'ancrage liturgique).




.
Découpe agrandie des paroles de Jésus, des apôtres, des deux hommes en blancs, afin de les confier aux acteurs du jeu scénique.
. La phrase à afficher : " Allez, proclamez la Bonne Nouvelle ".



de sa marche à vers le désert, le pee d'Isrl, à bot deouge, récrimina contre Dieu et contre Mo

Commencement du livre des Actes des Apôtres




Mon cher Théophile, dans mon premier livre j'ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le commencement, jusqu'au jour où il fut enlevé au ciel après avoir, dans l'Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu'il avait choisis. C'est à eux qu'il s'était montré vivant après sa Passion : il leur en avait donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur était apparu, et leur avait parlé du Royaume de Dieu. Au cours d'un repas qu'il prenait avec eux, il leur donna l'ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d'y attendre ce que le Père avait promis. Il leur disait : " C'est la promesse que vous avez entendue de ma bouche. Jean a baptisé avec de l'eau ; mais vous, c'est dans l'Esprit Saint que vous serez baptisés d'ici quelques jours ". Réunis autour de lui, les Apôtres lui demandaient : " Seigneur, est-ce maintenant que tu vas rétablir la royauté en Israël ?" Jésus leur répondit : " Il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates que le Père a fixés dans sa liberté souveraine. Mais vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre ". Après ces paroles, ils le virent s'élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s'en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : " Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le ciel ".



"Copyright AELF - Tous droits réservés"p


 



















 

Chaque dimanche et jour de fête :

La liturgie de la parole de l'Église Catholique présentée, vivante et active.
Un texte choisi parmi les lectures de la messe, et une idée à mettre en œuvre.
Pour célébrer en paroisse, en groupe, en famille.

Pour réfléchir et prier quand on est seul.