5ème Dimanche

L'appel à suivre Jésus

 

Isaïe 6, 1-8
Psaume 137
1 Corinthiens 15, 1-11
Luc 5, 1-11

Les éléments du décor fixent l'attention des enfants dès leur entrée. Ils facilitent, comme le fait aussi une musique, l'accueil, les dispositions à participer et à comprendre. Aujourd'hui, un filet de pêche est suspendu à proximité du livre de la Parole de Dieu. Il accroche le regard en vue du récit de la pêche miraculeuse (évangile).


l'appel à suivre Jésus
C'est par un signe miraculeux, et non par une parole, que Jésus appelle ses premiers disciples à le suivre (évangile de Luc) ; à la différence des autres évangiles où Jésus dit : " Venez à ma suite " (Mt, Mc) ou " Venez et voyez " (Jn).
Cette remarque aidera les enfants à comprendre que les gestes de Jésus et non simplement sa parole, contiennent des appels à le suivre aujourd'hui.



rencontre et appel
La liturgie est une rencontre du Seigneur et un appel à le suivre. Le moment de la communion rend particulièrement sensible la rencontre et l'appel. Cette insistance est relevée dans l'action proposée ci-dessous.

 

l'évangile selon saint Luc (5, 1-11)
La pêche miraculeuse et l'appel des premiers disciples.

 


En accord avec le célébrant de l'Eucharistie, à laquelle les enfants participent ensuite, il est prévu que le nom des enfants qui communient, pour signifier un appel personnel, soit dit : " Julien, reçois le Corps du Christ - Amen ".
Chaque enfant reçoit pour cela une étiquette à agrafer sur lui. Il y inscrit en grandes lettres de couleur, son prénom. Les animateurs vérifient que le prénom soit bien lisible. L'étiquette est agrafée sur l'épaule plutôt qu'à la boutonnière, pour être vue de haut, sans être cachée par les bras tendus pour le geste de communion.
Les adultes présents font de même. Ils ne sont pas des spectateurs de cette action.
Le geste de communion, avec les mains ouvertes l'une sur l'autre, avec le regard levé et la voix claire (Amen !), est répété ensemble.



. Accueil.
. Chan : " Seigneur, tu nous appelles " A 1O8.
. Introduction : l'appel à suivre Jésus, un geste, une parole.
. Lecture : Evangile de Luc 5, 1-11.
. Action : Etiquette avec prénom, placée sur l'épaule.
. Chant à apprendre : " Jésus est le chemin " (IEV 925)1.

1 Il Est Vivant. Avm. Maison de l'Emmanuel



. La phrase à afficher : " Jésus appelle à le suivre. "
. Étiquettes avec des épingles pour tous (enfants et adultes.)

ours de sa marche à vers le désrt, le peuple d'Israël, à bout de courage, récrimina contre Dieu et contre Moïse: "Pourquoi nous avoir fait monter d'Égypte ? Etait-ce pour nous faire mourir dans le désert, oÉvangile de Jésus Christ selon saint Luc



En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu'il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s'éloigner un peu du rivage; Puis il s'assit et, de la barque, il enseignait les foules. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : "Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. " Simon lui répondit : " Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais sur ta parole je vais jeter les filets. " Et l'ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l'autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques à tel point qu'elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : ", Eloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. " En effet, un grand effroi l'avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu'ils avaient pêchés ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : " Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. " Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

"Copyright AELF - Tous droits réservés"

 

Parole en plus

 

Malheur à moi ! Je suis perdu, car je suis un hommes aux lèvres impures, au milieu d'un peuple aux lèvres impures.
Ce constat d'Isaïe dans la 1ère lecture se retrouve dans la lettre de Paul aux Corinthiens et dans l'évangile de Luc. Je suis le plus petit des apôtres, je ne suis pas digne d'être appelé Apôtre puisque j'ai persécuté l'Eglise de Dieu, avoue saint Paul. Seigneur, éloigne-toi de moi car je suis un homme pêcheur, s'écrit Simon-Pierre, saisi par l'effroi devant Jésus.
C'est la même prise de conscience de l'indignité humaine alors que l'on se voit sauvé par la grâce de Dieu.
Un bond de cette époque biblique à notre actualité donne à penser que nous sommes complices et victimes de l'indignité humaine : l'information d'un reportage (2013) laissait entendre, en effet, que les banques trouvaient leur intérêt dans la fraude à la carte bancaire qui s'aggrave considérablement, celle-ci leur permettant de placer auprès de leurs clients des assurances qui génèrent des profits bien supérieurs au dédommagement des fraudes que ces banques assument.
D'une pourriture qu'on laisse plus ou moins faire on tire son avantage. Le procédé est bien connu, on en est tous capables. Mais il y a des victimes qui restent sur le carreau.
Voilà pour la société civile. Et pour l'Eglise ce n'est pas mieux quand on sait qu'elle a dissimulé des crimes pour se protéger. Le dernier en date, celui de la pédophilie. Mais il y a moins connu dans les compromissions comme celle des béatifications en forte augmentation dans les années 2000 : elles fournissent à l'Eglise des revenus importants dont la piété et la dévotion populaire payent les frais.
Pour en revenir aux textes d'aujourd'hui, que nous enseignent-ils à ce sujet de l'indignité humaine ? Certainement pas la désespérance, mais plutôt un salut possible, par grâce, par retournement de foi, par conversion. Les lèvres impures d'Isaïe sont purifiées par les braises du séraphin. " Moi, je serai ton messager, envoie-moi ! " Quant à Paul, le persécuteur, il est devenu apôtre " Par la grâce de Dieu dont il m'a comblé, dit-il. "
Luc et ses compagnons, après la pêche miraculeuse, laissèrent tout et suivirent Jésus.
Il n'y a donc pas à désespérer de soi, pêcheur, ni de l'Eglise, ni de la société civile, de leur indignité humaine.
La foi en l'homme, et la grâce de Dieu travaillent ensemble pour un retournement possible de situation.
…" Je me suis donné de la peine, plus que d'autres…"
…" Nous avons travaillé toute la nuit, sans rien prendre…"
… " Je me sens perdu…"
Cependant la grâce de Dieu a bien fait les choses. Nous sommes sauvés. Pas forcément selon nos projets. Mais nous sommes sauvés, du moins en espérance. C'est un message utile pour aujourd'hui.

Gémo



'y a ni pain ni eau? Nous sommes dégoûtés de cette nourrSeigneur envoya contre le peuple des serpents à la morsure brûlante, et beaucoup en moururent dans le peuple d'Israël. Le peuple vint vers Moïse et lui dit: "Nous avons péché, en récriminant contre le Seigneur et contre toi. Intercède auprès du Seigneur pour qu'il éloigne de nous les serpents." Moïse intercéda pour le peuple, et le Seigneur dit à Moïse: "Fais-toi un serpent, et dresse-le au sommet d'un mât: tous ceux qui auront été mordus, qu'ils le regardent, et ils vivront!" Moïse fit un serpent de bronze et le dressau sommet d'un mât. Quand un homme était mordu par un serpent, et qu'il regardait vers le serpent de bronze, il conservait

 



















 

Chaque dimanche et jour de fête :

La liturgie de la parole de l'Église Catholique présentée, vivante et active.
Un texte choisi parmi les lectures de la messe, et une idée à mettre en œuvre.
Pour célébrer en paroisse, en groupe, en famille.

Pour réfléchir et prier quand on est seul.